127 Topographie floue

 

Même en connaissant la vitesse en descente, nous n'aurions toujours pas la moindre idée de la proportion terrain plat/ terrain en pente sur le parcours. Cette information est inutile puisque celui qui pose le problème affirme qu'il peut-être résolu sans elle.
Donc, les vitesses sont telles que la durée du trajet est indépendante de son pourcentage de montée-descente, et que cela n'aura pas d'effet sur ma vitesse moyenne générale. Cela est rendu possible quand la vitesse moyenne sur le sentier égale la vitesse moyenne sur la route.
Le plus simple est de considérer le cas d'un sentier de longueur négligeable sur une colline de rien du tout.
Le parcours étant alors entièrement en plaine, le calcul de la distance maison-chapelle est enfantin:
(3 heures x 4 km/h) / 2  = 6 km.
Contrairement aux apparences il y avait encore des données en trop: celle des "3 km/h en montée" s'est avérée inutile.